top of page
Copy of LOGO-3.png
Rechercher

Je m'ennuie encore

Assise ici ce matin, je pense à toi.



En fin de semaine, j’ai croisé une fille d’à peu près mon âge, avec un breton d’à peu près ton âge. 11 ans. Il s’appelait Zak. Et il avait le même regard que toi. Il s’est assis sur moi et je l’ai flatté, son p'tit poil roux et ses rosettes me faisaient sourire.

Cette dog mom a de jeunes enfants. Deux. Et Zak est un amour avec eux. Zéro agressivité. Plein de douceur et de "léchettes" sur le bout du nez de ces cocos au quotidien.

Je ne dirais pas que ces mots ont été un coup de couteau dans mon coeur, mais peut-être une aiguille… Je réalise que je ne pourrai jamais être insensible ;

1- aux bretons

2- aux bretons qui vivent en harmonie avec des enfants

Toujours en fin de semaine, je suis tombée sur ce texte dans mon fil de nouvelles…



Depuis que je tiens mon blogue, le baume que ça met sur mon coeur quand une personne me dit qu’elle s’est reconnue dans mon texte, et surtout, que celui-ci lui a fait du bien et l’a fait cheminer. J’ai écrit à Denise.

Je n’ai jamais été insensible à ce genre d’histoire, mais disons que ma sensibilité est quelque peu différente depuis que j’ai moi-même parcouru ce chemin.

L’amour, le vrai, sait laisser aller quand le profond bien-être de chacun se trouve ailleurs.


Je m’ennuie encore de toi Aby.

Assise ici ce matin, près de cette rivière où on aimait tant venir toi & moi, je réalise que c’est peut-être cet ennui qui m’a amené à venir m’y asseoir.

Dieu que j’aurais voulu que tu sois la "dog sister" d’Émile…


Gros bisou sur le museau et grosse snif dans ton cou!


J’t’m vieille picouille!


Σχόλια


bottom of page